LES ENSEIGNES A JEUX DE MOTS

Le-Viking
Le-Viking
Le 8 décembre 2016

Vous êtes désormais libérés de la lourde tâche que sont les emplettes de Noël (coucou article de la semaine dernière), et désirez, en tant que bon Viking, errer, vous égarer dans les rues rouennaises. Si vous êtes féru de calambours, de boutades et autres bons mots alors cet article est fait pour vous car Le Viking vous a préparé une promenade à travers les rues de Rouen sous le signe des enseignes à jeu de mot !

 

Il pleut des cordes …-  41, rue Damiette

 

 

Notre promenade commence dans le célèbre quartier des antiquaires, Il pleut des cordes… est un luthier qui a bien trouvé son nom, les violons étant suspendus au plafond de cette petite boutique pleine de charme situé rue Damiette -la plus belle rue rouennaise (ceci est bien sûr totalement impartial). Spécialisé dans la création de quatuor et d’instruments baroques, vous pouvez y faire réparer/restaurer votre instrument. Pendus aux solives, dans l’attente d’une restauration ou d’un acheteur, toutes ces cordes regardent travailler le luthier.

 

 

 

 

Le Bolokal – 11, rue de la chaine

 

 

Continuons en traversant la rue de la République, dans la rue de la Chaine, Le Bolokal vous propose comme son nom l’indique de beaux bijoux conçus par des créateurs locaux. Vous trouverez dans cette petite boutique des accessoires et parures à foison. Le Bolokal a toutefois une autre particularité, dans la mesure où c’est une boutique associative ouverte le vendredi et le samedi, la confection est une activité secondaire pour les huit créateurs locaux de la boutique.

 

 

 

 

A juste titre –  5, rue Thouret 76000

 

 

A juste titre est le plus ancien bouquiniste de Rouen dénommé ainsi depuis 2005, il est situé à quelques pas du célèbre Gros Horloge. Vous y trouverez des livres d’Histoire, des livres d’art mais aussi des bandes dessinées, des livres de poche, de la littérature anglaise ou même encore quelques exemplaires très rares. Le maître des lieux connaît sur le bout des doigts son royaume et saura vous guider dans votre quête du livre qui vous enchantera.

 

 

 

Les brigades du kitsch – 21, rue des bons enfants 

 

 

Poursuivons vers l’ex très sulfureuse rue des Bons Enfants, désormais connue pour ses galeries d’art. Là-bas, vous pourrez vous remplir la panse aux Brigades du kitsch. Ce restaurant fait voyager dans le temps : retour au cœur des années 1970 avec des vinyles, des posters, des couleurs flashy à gogo, on se croirait dans The Phantom of the Paradise. Quant à la cuisine (c’est important !), vous trouverez des plats traditionnels français revisités avec des noms toujours plus farfelus. C’est kitschissime et on adore !

 

 

 

 

Au verre dit vin – 84, rue Cauchoise

 

 

C’est rue cauchoise que nous terminons la promenade des sobriquets, vous pourrez déguster Au Verre dit Vin un verre de vin, cela va sans dire, mais aussi des assiettes de charcuteries et de fromages. Bien que la carte des vins soit succincte, vous appréciez le cadre : une cave aménagée avec une ambiance chaleureuse.

 

Laisser un commentaire

Une fois posté, votre commentaire devra être approuvé par un modérateur.