Depuis bientôt deux ans, Les Gens Heureux régalent les papilles des Rouennais midi et soir. Ce restaurant situé dans l’une des plus belles rues de Rouen qu’on ne cesse de présenter au Viking, la rue Eau de Robec, vous permettra de vous détendre et d’être comme à la maison en dégustant des recettes simples et gourmandes pendant l’espace d’un instant. Le Viking vous offre le portrait de sa gérante Fanny Legrand, enjoy !


Pourquoi avoir ouvert un restaurant ?

Ce restaurant est né de ma passion pour la cuisine et du plaisir de recevoir.
Je voulais offrir une pause pour les salariés le midi, un endroit où se détendre tout en mangeant sainement à un prix abordable. Les jeudis et vendredis soir nos planches gourmandes remplissent aussi le même contrat.
J’ai souhaité une ambiance chaleureuse presque familiale. Grâce à la décoration, notre accueil mais aussi au travers différents plats proposés chaque semaine, je crois que nous y sommes arrivés.
Je dis « nous » car le restaurant a ouvert le 22 février 2016, avec Jean-Christophe en cuisine (le chef !) et moi-même en salle, tous deux en reconversion professionnelle.


Pourquoi « les Gens Heureux
» ?

Ce nom a été choisi à l’unanimité au cours d’un sondage que j’ai réalisé en ligne, et c’était aussi mon préféré. Il représente bien la philosophie et l’ambiance du restaurant. Il est fréquent par exemple, que les clients se parlent les uns les autres, sans même se connaitre auparavant.


Pourquoi Rouen ?

Parce que c’est ma ville natale, celle où j’ai grandi aussi. Rouen est chargé de repères et de souvenirs pour moi. C’est aussi la ville où je possède ma famille, mes amis, mes (anciens) collègues, bref mon réseau : un avantage indéniable lorsqu’on ouvre une enseigne. C’est un accélérateur pour la notoriété !


Quels sont les caractéristiques de ce restaurant?

Les plats sont tous fait-maison, élaborés avec des produits de saison, locaux pour la plupart. Ce sont des recettes simples, gourmandes et savoureuses. En ouvrant ce restaurant, j’ai voulu que les clients se sentent « comme à la maison », dans une ambiance conviviale et détendue.


Votre plus grande fierté ?

Une de mes plus grandes fiertés est de réaliser qu’en presque 2 ans nous avons parcouru un sacré bout de chemin. L’entreprise se développe et mon équipe aussi. J’ai commencé cette aventure avec le chef et aujourd’hui nous sommes cinq. La satisfaction de mes clients est aussi une fierté pour moi, de les voir revenir aussi ! La fidélité de certain est touchante.


Votre meilleur souvenir dans votre restaurant ?

La rencontre avec Agnes Martin Lugand, auteure du livre Les gens heureux lisent et boivent du café, venue déjeuner avec son mari, quelques mois après l’ouverture.


Que pr
éférez-vous à Rouen ?
Son histoire, ses 100 clochers et particulièrement l’Eglise Saint Maclou, ses rues piétonnes, ses bars et ses restaurants. La meilleure façon d’apprécier Rouen est de s’y balader à pieds. J’aime notre quartier: rue Eau de Robec, Martainville, rue d’Amiette, place Saint Barthélémy, place St Marc,… ce Rouen qui fourmille ! Tout ne se passe pas Place du Vieux Marché ou Place de la Cathédrale.


Qu
’aimez-vous chez les rouennais ?

Leurs idées entrepreneuriales, les jeunes comme Maxime et Timothée (Bar à bières la Porte Ouverte, rue d’Amiens), comme Victoire (Le Marché du Robec). Ces personnes montrent qu’il suffit d’une idée, d’un emplacement stratégique, d’un sourire et de la passion du métier pour réussir.


Une note pour Rouen ?

8/10