Qui n’est jamais passé sous l’emblématique Gros Horloge de Rouen ? Tout le monde le connait, mais connaissez-vous son histoire ?

Le Gros Horloge, c’est à la fois un beffroi, une arche et une horloge astronomique. Etant le monument rouennais dédié au temps, il abrite les cloches communales et l’horloge de la ville depuis 1389.

Gros-Horloge,_Rouen,_West_View_140215_2

Le saviez-vous ?

LE BEFFROI

  • Le beffroi date des XIVe et XVe siècles : c’est pourquoi le Gros Horloge comporte à la fois le style gothique rayonnant et le style gothique flamboyant.
  • Le beffroi tel qu’on le connait remplace un beffroi plus ancien, qui a été rasé après la révolte de Harelle. Malgré l’interdiction de bâtir un nouveau beffroi, celui-ci a tout de même été construit en étant nommée « tour de l’horloge ».
  • Le mécanisme d’horlogerie est l’un des plus anciens de France.
  • Au pied du beffroi se trouve une fontaine représentant les amours du fleuve Alphée et la nymphe Aréthuse. Cette scène mythologique est symbolisée par cupidon, volant au-dessus d’eux.

 

 

800px-Rouen_Gros-Horloge_5

 

 

 

 

L’HORLOGE

  • L’horloge mesure 2.50 mètres de diamètre, et représente un soleil doré de 24 rayons, qui rappellent les 24 heures contenues dans une journée.
  • Sous le chiffre VI, un semainier fait apparaitre la divinité symbolisant le jour de la semaine : Lune en Diane, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne, Apollon.
  • Au-dessus du cadran, les phases de la lune sont indiquées par une sphère de 30 centimètres, dont la rotation complète se fait en 29 jours.
  • Plusieurs agneaux sont représentés pour rappeler l’importance du travail de la laine, comme par exemple le mouton situé au bout de l’aiguille.
  • L’horloge fonctionne à l’électricité depuis les années 1920 alors que le mécanisme est encore en état de marche.

 

 

 

 

image_content_general_17501502_20140821224221

 

 

 

 

 

L’ARCHE

  • Au centre de l’arche, un agneau représente les armes de la ville (anciennement le léopard normand).
  • L’arche qui enjambe maintenant la rue du Gros Horloge remplace l’ancienne porte du Massacre, démolie entre 1527 et 1529.
  • Sur la face droite de l’arche, des anges sont gravés. L’un d’eux a la tête à l’envers, et cela n’a pas été fait au hasard : c’est signe du mécontentement des ouvriers lors de la construction de l’horloge.