« Viens, on va au Cimetière du Monumental ! ». C’est vrai que dit comme ça, ça semble un peu glauque d’aller se balader dans un cimetière. Mais ce serait vraiment bête de passer à côté de celui-ci d’autant plus qu’on peut voir tout Rouen depuis là-haut. Alors, on met de côté ces aprioris et on fonce !

 

Cimetière monumental Rouen

Tout d’abord, un petit cours d’histoire s’impose.
C’est au XIXe siècle que commencent à se construire de plus en plus de cimetières. Cela a débuté en 1804 avec la création du cimetière du Père-Lachaise. A Rouen, on décide de construire un cimetière équivalent afin que chacun puisse avoir une tombe. Sa création est décidée en 1823 et le cimetière est terminé en 1828.

Cimetière monumental Rouen

Les débuts du cimetière furent un peu difficiles dans la mesure où il a coûté cher et qu’il était peu rentable. Une campagne promotionnelle est alors mise en place (oui, même pour les cimetières, c’est possible !).
Le cœur de l’illustre compositeur François-Adrien Boieldieu est obtenu par le cimetière. De plus en plus de personnalités se font enterrer au cimetière du Monumental qui devient alors un cimetière « en vogue ».

Parmi toutes ces personnalités enterrées au cimetière du Monumental, on retrouve Gustave Flaubert qui est sans conteste la plus connue. On y retrouve également les tombes de la famille Duchamp-Villon mais aussi les maires de Rouen (à part Jean Lecanuet), des industriels comme Kiettinger ou encore des hommes politiques comme Desseaux.

Cimetière monumental Rouen tombe Gustave Flaubert


Autre particularité de ce cimetière :
on remarque que l’organisation spatiale ressemble à celle de Rouen. Par exemple, l’axe Nord-Sud correspond à la rue Jeanne d’Arc et les axes Est-Ouest aux rues du Gros-Horloge et Lecanuet.

Lorsque vous entrez dans le cimetière, vous tombez directement sur le crematorium : une pratique mal vue à l’époque de la création du cimetière mais qui est de plus en plus répandue. Pas étonnant que ce soit le plus grand cimetière de Rouen (10 hectares) !


Cimetière monumental Rouen

 

Pourquoi se promener dans ce cimetière ? Eh bien, à peu près pour les mêmes raisons que celles pour lesquelles on apprécie se promener dans le cimetière du Père-Lachaise : pour voir les tombes de personnages célèbres, notamment celle de Gustave Flaubert ; pour se promener dans un endroit en dehors du temps, d’autant plus que la nature reprend ses droits, ce qui rend la balade encore plus agréable. De plus, on a une vue spectaculaire de Rouen depuis le cimetière : de quoi faire de belles photos !

Cimetière du Monumental
Rue du Mesnil Germichon
02 35 12 05 46

Horaires :

  • Du lundi au samedi de 8h15 à 12h et de 14h à 18h
  • Le dimanche de 8h15 à 12h et de 14h à 17h45